Kangoo Z.E., précurseur de la gamme Z.E. et numéro un du marché européen des fourgonnettes électriques, a été renouvelé en juin 2013. Intégrant la nouvelle face avant identitaire de la marque, Nouveau Kangoo Z.E. marque son appartenance à la famille Z.E. avec un losange et des allonges de feux arrière bleutés ainsi que des masques de projecteurs noirs. Il propose désormais le système multimédia et connecté Renault R-Link. Toujours disponible en deux longueurs et trois configurations jusqu’à cinq places, il conserve toutes les prestations utiles de la version précédente et bénéficie du confort de conduite de l’électrique.

Renault_50323_global_fr

En tout, plus de 10 000 véhicules circulent dans 20 pays d’Europe dont plusieurs centaines aux couleurs des services postaux français, allemand, irlandais, hollandais, autrichien et suisse qui plébiscitent son agrément de conduite. Le véhicule est également apprécié des entreprises soucieuses de leurs dépenses énergétiques, mais aussi des municipalités, des parcs et des hôpitaux pour l’absence de bruit de fonctionnement et de vibration. Le taux de satisfaction du véhicule témoigne de tous ces atouts : 95 % des conducteurs de Kangoo Z.E. se déclarent satisfaits. (Source : institut MaxiPhone en 2012).
Autre preuve, de nombreux prix ont récompensé les prestations utiles et l’agrément de conduite de Kangoo Z.E., dont le très convoité prix du "International Van of the Year 2012". A peine lancé, Nouveau Kangoo Z.E. a également reçu le prix Auto Environnement de la MAAF catégorie VUL (Véhicule Utilitaire Léger). Décerné par un jury de journalistes, cette dernière distinction récompense les efforts des constructeurs pour préserver l’environnement.

Zoe, tête de proue des véhicules électriques en Europe

Avec en tout 6 000 véhicules commercialisés dans 11 pays d’Europe, Renault ZOE est leader de sa catégorie. La berline électrique est arrivée dans les concessions allemandes au mois de juin et a déjà séduit 600 acquéreurs.

Renault_44944_global_fr

Vingt-cinq ZOE ont été commandées dans le cadre du projet d’expérimentation de la mobilité électrique WaS (Wirtschaft am Strom) à Hambourg, subventionné par l’état Allemand. Cela porte le total de véhicules électriques Renault désormais impliqués dans le projet à 150. L’arrivée de ZOE donne une nouvelle dimension au réseau de charge déployé sur le périmètre. Dotée du chargeur Caméléon, la berline 100 % électrique est la seule voiture électrique du marché à pouvoir exploiter pleinement les 22 kW fournis par les points de recharge privés et publiques en rechargeant 80% de sa batterie en une heure.

« Les bornes de charge publique se déploient »

Les bornes de charge publiques se mettent progressivement en place dans tous les pays d’Europe. Leur nombre a doublé entre 2011 et 2012 pour atteindre 22 000 à mi-2013. Parmi ces bornes, 4 000 fournissent 11 et 22 kW, rechargeant 80% de la batterie de ZOE en respectivement 2 heures et 1 heure, là où les autres véhicules électriques du marché mettent 9 heures. En Allemagne, cela concerne la majorité des 2 400 points de recharge publiques qui ont été installés. Selon les initiatives locales et nationales, ce déploiement de l’infrastructure s’effectue par zones, où l’on trouve une forte concentration et variété de bornes de recharge. Par exemple, en Seine Aval (France), 130 points de charge, dont 48 accessibles au public, ont été installés dans le cadre de l’expérimentation SAVE. Ce test grandeur nature visait à capitaliser les connaissances sur le déploiement d’un écosystème dédié à la mobilité électrique. À l’issue du projet, 45 points de charge accessibles au public ont été maintenus actifs et intègrent les dernières évolutions techniques. On les trouve sur les parkings de centres commerciaux, en voirie, en parkings publics et stations-service. Où qu’il soit en Seine Aval, un véhicule électrique n’est jamais à plus de 15 km d’une borne de recharge électrique accessible au public.